Du Bénin à la Tanzanie

Il travaillait au Bénin pour la Collibri Foundation. Thibaut Geerardyn tente aujourd’hui de faire la différence en Tanzanie, pour le projet « Alimentation de demain ».

En tant qu’étudiant en collaboration internationale Nord-Sud à l’UCLL (Université Louvain-Limbourg), Thibault avait effectué un stage de 6 mois au Bénin dans le cadre de notre projet rizicole. Il avait accompagné et évalué 3 groupes de jeunes riziculteurs en formation à la ferme-école SAIN.

Au boulot chez Vredeseilanden

Pendant ce stage, Thibaut avait postulé depuis un cyber-café chez Vredeseilanden (Rikolto), pour un poste de coordinateur de projets d’innovation en matière d’alimentation dans le Sud. Un job qu’il dit lui coller à la peau. Dans le cadre du projet « Alimentation de demain », Thibault coordonne un projet de co-création en Tanzanie. Le but de ce projet : donner à de jeunes tanzaniens de nouvelles opportunités dans le domaine de l’agriculture durable, afin de développer des produits agricoles nutritifs avec un faible impact sur l’environnement. 

Alimentation de demain

C’est le but de ce projet unique. En collaboration avec la province du Brabant-Flamand, Vredeseilanden (Rikolto), Colruyt Group, l’université de Louvain et l’UCLL, « Alimentation de demain » cherche à nourrir une population mondiale croissante de façon durable. Les 5 partenaires mettent en place 3 filières pour le quinoa, les légumineuses et les algues. Dans ce cadre, des projets de co-création ont été implantés au Pérou, en Indonésie et en Tanzanie. Thibault a donc reçu le feu vert pour lancer un projet en Tanzanie.

Entreprendre durablement en Tanzanie

« Notre but est d’inspirer et de stimuler l’entrepreneuriat social. Nous y parvenons avec des projets de co-création, dans lesquels tous les participants ont la possibilité d’influencer le processus. Ces projets se concentrent sur le dialogue, l’enthousiasme, les décisions et l’obtention de résultats, » déclare Thibault à MO*magazine au sujet de ce projet tanzanien.

« Nous mettons les jeunes au défi de trouver des solutions dans tous les domaines : améliorer le conditionnement ou le transport, innover en matière de production ou de transformation… Ces solutions doivent toujours promouvoir la durabilité, sous ses aspects écologiques, sociaux et économiques. J’ai rencontré des étudiants dans toutes les disciplines - comptabilité, développement commercial, agriculture – pour leur parler de ce projet. » 

Passer à la vitesse supérieure

« Après des débuts difficiles, j’ai rencontré les collaborateurs de GECOSO, une entreprise locale qui travaille avec des produits bio locaux. Nous avons eu un bon contact, et le projet a rapidement pris de l’ampleur. Nous avons élaboré ensemble un programme de 4 semaines, se déroulant simultanément dans deux capitales régionales : à Arusha, une ville dans la région montagneuse du nord, et à Mwanza, près du lac Victoria. »

« Nous espérons développer à la fin du projet un réseau de jeunes, qui pourront échanger leurs expériences. Les différences entre les besoins et les nécessités des membres de ce réseau sont intéressantes, car les membres de groupes pluriculturels peuvent beaucoup apprendre les uns des autres. »

2018 : premiers résultats

Le projet Alimentation de demain se clôture fin 2018. Thibault et les jeunes agriculteurs de Tanzanie travaillent à plusieurs innovations, qui peuvent, selon eux, apporter une réponse au problème alimentaire mondial. Ils contribuent ainsi à un objectif commun : une alimentation de qualité pour tous, à partir du contexte local.

Curieux de connaître le contenu de votre assiette en 2050 ?

Découvrez-le en surfant sur voedselvoordetoekomst.be.

Nos histoires

Collibri Foundation

Adresse

Colruyt Group
Edingensesteenweg 196
1500 Halle

Téléphone

+32 (0)2 363 55 45
pendant les heures de bureau